LXRV PHOTO AVION AFFAIRES JET GULFSTREAM G500 G600
Les deux nouveaux biréacteurs à long rayon d'action G500 et G600 de la société américaine Gulfstream. Dans la tendance haut de gamme du marché de l'aviation d'affaires, ces deux appareils pourront embarquer jusqu'à 19 passagers dans leurs grandes cabines. Il sont également conçus pour voler à la vitesse de Mach 0,925. (© Gulfstream Aerospace 2014)

L’élite des business-jets préfère les grandes cabines

ORLANDO (FLORIDE, USA), 20 OCTOBRE 2014, LXRV – L’aviation d’affaires est-elle en train de retrouver les mêmes vents portants qui lui ont permis en 2007 et 2008 de livrer jusqu’à plus de 1000 business-jets par an ? Le patron éponyme du cabinet américain de consulting aérien Rolland Vincent se pose utilement la question dans le contexte de la convention de l’Association nationale de l’aviation d’affaires des États-Unis (NBAA) qui se tient cette semaine à Orlando en Floride. Il détecte en tout cas des signes positifs dans l’économie de son pays : croissance plus forte que prévue, indice Dow Jones en progression, taux d’intérêt très bas, haut degré de confiance de la part des consommateurs, chômage revenu au niveau de 2008 et dix-septième trimestre d’affilé de forts profits publiés par les sociétés, 2.100 milliards de dollars pour les mois d’avril à juin 2014. « Selon nos prévisions, 718 nouveaux business-jets seront livrés dans le monde en 2014, soit une hausse de 6 % par rapport à 2013 pour un montant catalogue de 22 milliards de dollars » écrit Rolland Vincent dans sa dernière newsletter datée du mois d’octobre. On est encore loin des 1.313 livraisons enregistrées en 2008, année de référence historique, cependant « les nouveaux appareils Gulfstream, Dassault, Bombardier et Embraer sont bien positionnés pour inciter les clients américains à ouvrir leurs carnets de chèques » peut-on lire.

La note prévisionnelle du secteur de l’aviation d’affaires diffusée ce matin par Honeywell Aerospace se montre plus prudente, confirmant un taux de 7% à 8% pour 2014 mais estimant à 4 % la croissance annuelle moyenne des dix prochaines années, soit 9.450 nouveaux jets d’affaires livrés entre 2014 et 2024 pour un montant global de 280 milliards de dollars. D’après les enquêtes menées auprès des principaux opérateurs, le groupe des appareils de catégorie super intermédiaire et à grande cabine mobilisera trois quarts des investissements. Environ 59 % des nouveaux projets d’acquisition seront signés dans la région d’Amérique du nord.

LXRV PHOTO CABINES AVION AFFAIRES BUSINESS JETS GULFSTREAM G500 G600La publication de ces prévisions intervient quelques jours seulement après la présentation officielle des nouveaux business-jets Gulfstream G500 et G600 conçus pour remplacer les G450 et G550 à partir de 2018 et 2019. Les premiers vols d’essais auront lieu en 2015 pour le G500, douze à dix-huit mois plus tard pour le G600, précise l’entreprise de Savannah. Ces deux avions d’affaires haut de gamme à grande cabine offrent des rayons d’action de 9.260 kilomètres à Mach 0,85 pour le premier et de 11.482 kilomètres pour le second, comparables à ceux des derniers nés de la flotte Dassault : le Falcon 5X, présenté à la convention de la NBAA organisée l’an dernier à Las Vegas, et le tri-réacteur 8X, vaisseau amiral à très long rayon d’action dévoilé au mois de mai à Genève pendant la quatorzième Convention de l’aviation d’affaires européenne.

L’avionneur canadien Bombardier, qui a annoncé de son côté le lancement d’un nouveau biréacteur de catégorie super intermédiaire d’une autonomie de 7.408 km, baptisé Challenger 650, dont le design et les équipements s’inspirent de ceux du Challenger 350, expose aussi au congrès de la NBAA la maquette de son futur Global 7000, biréacteur avec une cabine à quatre zones véritables et doté d’une autonomie de 13.520 km.

Présent également en Floride avec un appareil ACJ319 de 19 places aménagé pour la compagnie de vols privés Tyrolean Jet Services, Airbus souligne que la demande pour des plus grandes cabines est l’une des priorités identifiées par sa dernière étude consacrée aux milliardaires.

LXRV PHOTO CABINE VIP SUMMIT CONFERENCE AIRBUS A330-200Le constructeur européen en profite pour montrer un nouveau concept d’aménagement de ses appareils corporate ACJ330-200 ciblant les clients privés ou gouvernementaux souhaitant voler un cran au-dessus des business-jets.

Luxe Revue



Commenter cet article

(requis)

(requis)